Le festival 2021 est annulé

 

pour des raisons sanitaires.

 

On espère vous retrouver

 

2022.

 

Vous nous manquez.

 

Si la covid nous laisse tranquilles, le 7ème festival se déroulera les

 

6, 7 et 8 mai

 

2022

 

Avec, peut-être pour vous, et pour se retrouver enfin, une programmation de folie.

Il y aurait parmi nous en 2022, entre autres! (d'autres formations se rajouteront sans doute):

 

 

REMI GEFFROY SOLO

 

LE TRIO LOUBELYA

 

LE TRIO GUICHEN/BAOU/MOAL

 

TOTI TRES: nos Luchonnais!

 

APIOU BOEUF

(Luchon power, avec les frères Apiou)

 

LITTLE BIG NOZ

qu'on a tellement aimé en 2017, qu'on le reveut avec nous!

 

LE BAGAD BRO TOLOSA

Nos fidèles du défilé: bretons toulousains.

 

 

 

On n'ose pas parler au

 

futur.

 

Un jour, on se

 

retrouvera!!!!!!!!!

 

Ça c'est sûr.

 

Merci à tous pour le partage de cette sixième édition.

 

Voilà les photos de la dernière édition 2019

 

 

 

Parmi les bretons, nous aurons

entre autres:

 

DOUR/LE POTTIER QUARTET

 

 

 

Inspiré à la fois des violoneux traditionnels (Bretagne, France, Suède...), des sonorités du moyen orient, mais aussi des harmonies classique ou des riffs de rock, ce quartet est un véritable bouillon de culture. Né en centre Bretagne autour du duo de violon formé par Jonathan Dour et Floriane Le Pottier (duo champion de Bretagne 2011) rejoints par Mathilde Chevrel au violoncelle et Antonin Volson aux percussions, l’ensemble sublime les contrastes, subtil et sauvage, savant et populaire. Pas feutré ni tempéré, c’est un peu comme un orchestre de chambre mais tribal et modal. Et c’est beau!

 

 

 

Chez les occitans, ils nous viennent de l'extrême orient de l'occitanie, l'Italie!

Nous accueillerons pour votre plus grand plaisir, le groupe:

 

LOU DALFIN!

 

Qui ne connait pas encore LOU DALFIN ? Groupe italien de musique mélangeant musique traditionnelle occitane et moderne fondé par le vielleur Sergio Berardo en 1982 dans les Vallées occitanes du Piémont.

Le groupe chante en occitan, plus précisément dans sa variante provenço-alpine, aussi appelée dans les vallées "la lengo nostro" (la lenga nòstra).

 

Une des caractéristiques de Lou Dalfin est l'emploi simultané d'instruments acoustiques traditionnels de la musique occitane, notamment la vielle à roue, l'accordéon diatonique, la cornemuse, et d'instruments, électriques ou non, typiques du rock (guitare électrique, batterie).

 

 

 

Parmi les bretons, nous aurons le bonheur d'accueillir:

 

         PLANTEC

 

Incontournable de la nouvelle scène bretonne, Plantec a su au fil des 15 dernières années imposer sa vision moderne du Fest Noz en tenant le pari de renouveler sans cesse son univers. 
Fusionnant les rythmes puissants de la danse à des compositions aériennes et envoûtantes le groupe a crée un style unique mélangeant textures acoustiques, électriques et électroniques. 
En live, le trio déploie une énergie sauvage et transporte son public dans cet univers onirique et dansant en créant à chaque fois un phénomène de transe. 

 

 

 

Turba Musica

Né de la rencontre d'une troupe de « musique médiévale de rue » et d'un batteur curieux de

découvrir un « monde » qu'il ne connaissait pas…..

De ces sonorités médiévales

(acquise lors de centaines de prestations de rue dans toutes l'Occitanie) et des rythmes syncopés (issus

d'une formation en batterie au conservatoire), ressort une musique festive, riche, agréable, chaleureuse

vous transportant vers des contrées encore jamais explorées…

Le son « TRAD' N' ROCK MÉDIÉVAL » était né…

Toti Tres

Avec Toti Tres, pas de stress, c’est une équation inégalable : 3 = 4... Ces quatre jeunes musiciens vous entraîneront dans la danse sur une musique rythmée au son de leurs instruments traditionnels de Gascogne : tambourin à cordes, accordéon diatonique, clarinette, cornemuses, aboès du Couserans ou clari de Bigorre. Avec un répertoire varié entre compositions originales et chansons traditionnelles en occitan gascon, Toti Tres vous propose autant un bal à écouter qu’un concert à danser, dans la convivialité et le plaisir partagé.

Shens Bernadeta

La trompettiste qui laisse sa trompette au vestiaire et se saisit d’un diato, le vielleux qui préfère se mettre aux percus, l'accordéoniste qui ne peut se servir que d’une guitare, la clarinettiste qui joue de la clarinette ! Et bien sûr, Bernadette qui ne sera pas là, comme toujours. Tout dans l’énergie et la complicité, qu’importe l’instrument. Et dans un répertoire varié trad-folk, ils vous feront bouléguer à coup sûr.

 

Photo La dépêche du midi